Baga

L’ethnie Baga est originaire du centre de la Guinée Conakry. Chassés au XVIIIème siècle, par les Peuls islamisés, ils sont aujourd’hui, un peuple de pêcheurs et d’agriculteurs présents dans la région côtière marécageuse.
Dans chaque village vivent les chefs de famille, les maîtres de la religion ainsi que les gardiens de la tradition qui exercent au sein des associations ou des fraternités d’âge.
Les Bagas ont la particularité d’être une société où la gérontocratie est dominante. Ils vénèrent un Dieu unique : Kanu.
Toutefois, sous l’influence de l’islam, les rites traditionnels tombent en désuétude depuis 1950, les objets du culte traditionnel sont vendus ou détruits.
Les masques Baga sont de la plus haute importance. De dimensions gigantesques, le masque serpent et les masques bustes ou masque Nimba sont de véritables objets d’art. Le masque serpent Kalilambe, généralement en bois polychrome, est un des plus représentatifs de cette ethnie. Il est porté par les membres d’une société secrète en charge des cérémonies d’initiation des jeunes garçons lors de leur passage à l’âge adulte.
Le Great Mask ou masque Nimba représente la mère nourricière ou la fertilité, il préside à toutes les cérémonies liées à l’agriculture. Très impressionnant par sa taille, son poids et son style, cet imposant buste d’où émerge la tête, figure un esprit assurant croissance, fertilité et fécondité. Il apparaît aux moments cruciaux du cycle agraire, protège les femmes enceintes, lutte contre la stérilité, assiste aux mariages, guide les défunts vers le monde des ancêtres.
 Sous le buste, le porteur, enveloppé de raphia et de tissu noir, regarde à travers les fibres qui lui masquent le visage.
 Considérée par les Baga comme un spectacle d’une haute spiritualité, la danse est cadencée au rythme de gros tambours frappés par une quarantaine d’hommes.

Baga

Nous avons plus de produits disponibles pour cette ethnie.

Recherchez un nouveau produit