Bamiléké

L’Ethnie Bamiléké est une population de la savane, dit du Grassland, dans le sud du Cameroun, sont au nombre de sept cent mille. Ils vivent dans de nombreux petits royaumes, qui se limitent parfois à un seul village, au sud-ouest du Cameroun.
Chaque royaume possède toutefois son palais et ses sculptures de célébration qui sont souvent des portraits de rois ou de reines.
La création de figures commémoratives varie d’une communauté à une autre définie par la tradition.
Chaque royaume ayant ses propres rituels précis. L’art Bamiléké est essentiellement représenté par le travail de la broderie de perles.
Les masques sont portés au cours des cérémonies en l’honneur des grands dignitaires du royaume. Les masques et les statuettes Bamilékés sont reconnaissables car ils sont très souvent recouverts de perles en verre coloré.
Cette tradition vient des temps anciens où les chefs de village commerçaient avec les Vénitiens qui apportaient des perles en verre de Murano en guise de monnaie d’échange.
On retrouve cette technique sur les sculptures en bois, les calebasses, certains petits objets mobiliers. Le perlage est également exécuté sur des masques en tissu, sorte de cagoule munie d’orifices pour les yeux.
Les masques présentent souvent de grandes oreilles rondes et décollées et ils se prolongent par une pièce tombant du visage aux genoux.
La broderie de perles multicolores présente souvent des formes concentriques et géométriques.
Ce type de masque n’est présenté que lors de grandes cérémonies en l’honneur du pouvoir royal. Il vise à montrer la prospérité que le souverain (Fon) apporte à l’ensemble de son peuple.
Le perlage est uniquement réservé au roi. Le costume associé à ce masque se compose de tissu et d’une peau de panthère.

Bamiléké Il y a 3 produits.