Mossi

L’ethnie Mossi
Les Mossi (Mosi, Molé, Moosé) sont originaires du Burkina-Faso. L’appartenance à cette communauté ethnique est fondée sur la pratique du moré. Ils constituèrent, aux XVème t au XVIème siècle, des grands royaumes dont les deux principaux (Yatenga et Ougadougou).
Ils ont à leur tête le « Mogho Naba », littéralement le « roi des rois », qui réside toujours dans son palais de Ouagadougou.Ils sont environ trois millions et représentent le tiers des habitants du Burkina-Faso.
 Ils constituent un ensemble hétérogène, avec des communautés musulmanes, d’autres animistes, des forgerons-sculpteurs qui forment une caste à part et une vaste population d’agriculteurs. Encore de nos jours, les forgerons-sculpteurs (saaba) utilisent des masques afin de rendre hommage aux morts, lors de célébrations, pour escorter le défunt dans son dernier séjour.
Ils offrent conseil et protection à tous les membres d’un même clan. Ils sont aussi les gardiens des récoltes. Le reste du temps, les masques sont déposés sur les autels des ancêtres, afin de veiller sur l’ensemble de la communauté.
Ils recoivent, sur ce lieu d’offrandes, des sacrifices, afin d’assurer une communication avec l’au-delà. Les masques de l’ethnie Mossi représentent souvent des animaux, des êtres fantastiques ou des ancêtres importants.
Toutes ces entités sont issues d’histoires fondatrices de chaque clan.
L’art Mossi est aussi constitué de nombreux objets en bronze, coulés à la cire perdue, représentant des objets usuels (pot à tabac, boîte à bijoux, etc…) ou décoratifs de la meilleure facture.

Mossi

Nous avons plus de produits disponibles pour cette ethnie.

Recherchez un nouveau produit